Nos conseils pour une demi pension qui se passe bien

Découvrez dans cet articles tous nos conseils demi pension. Tout ce qu’il faut savoir avant et pendant pour mettre toutes les chances de votre coté, et vivre une belle expérience !!

Avant la demi-pension

  • Que cherchez-vous ?

    Bien choisir sa demi-pension et Même si cela peut sembler « bateau », il faut prendre le temps de bien choisir le cheval qui vous correspond, et donc, bien définir vos attentes. Vous devez vous poser les bonnes questions, cela vous aidera à vous projeter et donc à mieux orienter votre recherche. Que vous soyez cavalier ou propriétaire, bien définir et expliquer vos attentes facilitera votre recherche, et augmentera les chances de trouver la perle rare.

 

  • Montrez vous réaliste :

    Si votre budget est de 70€/mois, vos chances de trouver un cheval au box que vous pourrez monter seul, en concours, 5 fois par semaine, avec un accès à un manège et a 5min de chez vous semble compliqué. (cela ne veut pas dire impossible attention). C’est pour cela qu’il semble important de faire une liste de « priorité », qui vous aideront à faire le bon choix. Il faut faire des concessions, certes, mais il faut trouver un cheval qui vous plait. Il ne s’agit pas de trouver un cheval de Pony-games, si ce qui vous plait c’est le CSO. En clair, pour que votre demi-pension se passe bien, il faut viser le bon cheval.

Pendant la demi-pension

  • La Confiance :

    Même si cela peut sembler évident, au-delà de créer un lien avec le cheval, le cavalier et le propriétaire doivent également se lier de confiance.
    Propriétaires: Soyez indulgents, il est parfois compliqué de voir ses petites habitudes bousculées par la venue d’une nouvelle personne. Mais tant que le cavalier respecte les limites que vous avez posé, laissez lui le temps de prendre ses marques. Il n’y a rien de pire que d’avoir un propriétaire constamment sur son dos. Pire, cela risquerait d’avoir l’effet inverse et que le cavalier ne vous dise pas tout. La confiance ça se gagne bien entendu, et c’est pour cela que le contrat de demi-pension peut évoluer au fil du temps.

 

  • La communication :

    Comme on le dit souvent, la communication est l’une des clés de toute relation. Dans un sens comme dans l’autre, il faut être capable de s’adapter et de dire ce qui va ou ce qui ne va pas. Du coté du cavalier, au moindre doute, il ne faut pas hésiter à questionner le propriétaire. Au contraire ! C’est son cheval, son chouchou, donc si vous avez une interrogation : foncez lui poser la question. Il sera ravit d’en discuter avec vous et d’échanger au sujet de son petit protégé. A l’inverse, si vous avez une envie ou une idée, n’hésitez pas à demander au propriétaire si c’est possible. Du côté du propriétaire : Soyez clair et transparent concernant ce que vous acceptez ou non. Le contrat est la pour en garder une trace écrite, mais il faut également en parler directement avec le demi-pensionnaire. Lui expliquer certaines décisions peut également être nécessaire !

 

  • Le respect : 

    Du côté du cavalier: Il faut bien avoir conscience que ce cheval ne vous appartient pas, et que vous devez respecter les règles dictées par le propriétaire (celles qui sont indiquées dans le contrat que vous avez signé).

    Du côté du propriétaire : Le cheval vous appartient, oui, mais cela ne vous laisse pas tous les droits pour autant. Vous devez respecter le planning et les jours qui sont dédiés à la demi-pension. Des modifications sont bien évidemment possibles, mais vous devez en discuter avec le cavalier au préalable. Le contrat est là pour que chacune des parties honore sa part du contrat.

 

  • Le planning :

    On vous conseille également d’établir une sorte de « programme ». Autrement dit, de prévoir au début de chaque semaine par exemple, ce que vous allez travailler en fonction des jours, et ainsi adapter vos séances. Toujours lié à la communication, cela évitera de faire deux séances de saut à la suite par exemple, ou bien, quand vous monterez votre cheval le jeudi, de savoir qu’il est allé en balade la veille. Cela vous permettra de varier les séances pour le cheval, de les adapter au mieux. Encore une fois, communiquez ! Il est possible que vous adoriez le travail à pied, tandis que le propriétaire adorera les balades. Et bien en communiquant, chacun pourra faire ce qu’il préfère et votre cheval n’en tirera que des bénéfices. Avec un travail varié il n’aura pas le temps de s’ennuyer.

 

  • Les soins du cheval :

    Je m’adresse à vous, chers propriétaires ! Il y a surement des soins que vous avez l’habitude de prodiguer à votre cheval, n’hésitez pas à montrer et à expliquer ces gestes au cavalier. Il est également là pour vous épauler dans l’entretien quotidien de votre cheval. Que ce soit du simple graissage des pieds, au massage aux huiles essentielles, en passant par l’utilisation de gel rafraichissant par exemple.

Nous espérons que cet article vous aidera 🙂 

Suivre tous les meilleurs conseils pour votre demi pension ne suffira pas. Il faut vous lancer !!!
Découvrez ici tous les avantages de la demi-pension.